News

2017

Soheil Digest

Partenaires
 

(JPG)

COURSE GT4 DU PAUL RICARD, DERNIÈRE MANCHE DU GT TOUR 2017 : UNE BELLE REMONTÉE ET UNE FIN EN QUEUE DE POISSON.

(JPG)

Malgré toute la combativité du duo AYARI-TARDIF, le meeting GT Tour du Paul Ricard n’aura pas eu la saveur de la victoire tant espérée pour la Ginetta G55 n°26.

(JPG)

Dès la journée d’essais libres, le Team CMR comprend qu’il sera difficile de compenser la perte de temps en ligne droite du moteur Ford 3,5 L. par les performances du châssis de course britannique. Disputée sur le long tracé du Circuit Paul Ricard, la belle anglaise a souffert en course de son manque de « V-Max ».

(JPG)

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir une fois de plus figuré parmi les Ginetta les plus rapides. Dans la course du samedi, après une qualification manquée (20e temps, trop de survirage sur l’auto), l’équipage #26 se reprend merveilleusement en course. Nicolas TARDIF remonte jusqu’à la 16e place avant de donner le volant à Soheil qui revient en 6e position au drapeau à damiers (2e Ginetta au classement), au prix de six dépassements et au bénéfice des abandons de ses adversaires.

(JPG)

Le lendemain, qualifié 6e, Soheil perd quatre places dans la ligne droite du départ, mais prend le meilleur sur deux concurrents avant de tenter une attaque à l’intérieur dans le Droite de Ste-Beaume sur la Porsche Cayman de Morgan Moulin-Traffort. Le pilote CD Sport défend sa ligne et coupe la trajectoire de la Ginetta. Le choc est inévitable et particulièrement mal placé puisqu’il enfonce la roue avant gauche de la n°26 et provoque le bris du porte moyeu, et l’abandon après seulement quelques centaines de mètres de course.

(JPG)

Une fin en queue de poisson et des regrets pour le pilote d’Aix-les-Bains : « J’aurais bien sûr voulu terminer sur une meilleure note et peut-être est-ce la volonté de trop bien faire en remontant les place perdues au feu vert qui m’ont fait porter cette attaque. J’ai mis la moitié de l’auto sur le vibreur pour éviter qu’on se touche mais Morgan a protégé sa position en braquant sur moi au milieu du virage. C’est la course, il s’agissait de l’ultime épreuve de la saison et beaucoup de pilotes voulaient jouer aux avant-postes.

(JPG)

Nous concluons une saison en dents de scie dans laquelle notre classement final (15e) n’illustre pas nos performances au sein du peloton. Depuis plusieurs courses, nous sommes régulièrement parmi les plus rapides mais des soucis techniques et le fait que nous avons trop souffert en ligne droite nous ont parfois handicapé. Nous sommes Nicolas et moi très contents de la renaissance du championnat et nous avons vécu de bons moments dans le peloton. Je tiens à remercier le Team CMR et Nicolas qui est monté en puissance tout au long de la saison, au volant d’une auto qu’il ne connaissait pas, alors qu’il venait comme moi du GT3. » déclarait Soheil hier soir.

(JPG)

Tous les résultats du meeting GT4 Series du Paul Ricard :

(JPG)


Découvrez la Galerie photos de Soheil AYARI au meeting GT4 Series du Paul Ricard :

(JPG)


Pour revivre les courses GT4 Series du Paul Ricard en intégralité :

(JPG)


Photos Patrick HECQ.

Inscrivez-vous à la newsletter Web

Des suggestions concernant le site, un message à soheil, votre avis nous intéresse…